Conférence d'Alex Benvenuto : Tobias SMOLLETT

Publié le 17 Février 2016

Conférence d'Alex Benvenuto : Tobias SMOLLETT

Vendredi 19 Février, à 18 h 30,

dans le cadre de son cycle annuel de conférences, Nissart per Tougiou est heureux d’accueillir Alex Benvenuto.

Adresse : Lou Trident

14, avenue du Trident 06300 Nice (proche des anciens abattoirs)


Sa conférence sera l’occasion de découvrir ce qu’était la Countea aux alentours de 1760, quelques décennies avant l'épisode révolutionnaire.

Conférence, le vendredi 19 février à 18 h
Nissart Per Tougiou

www.nissart-per-tougiou.com

14 Avenue du Trident 06300 Nice

04.93.26.91.14

Par Alex Benvenuto

Ecrivain et musicien, féru d’Histoire, Docteur en sciences économiques et en psychosociologie, ancien enseignant de l’Université de Nice, et membre du comité de rédaction du magazine niçois Lou Sourgentin.

Auteur de 21 ouvrages sur le Comté de Nice dont Tobias Smollett, Nice 1765 (Editions SERRE, 2015).

Nice 1765, les tribulations de Tobias Smollett, et autres récits de "touristes" célèbres des XVIIIe et XIXe siècles

Le plus étonnant et le plus complet des récits de « touristes » à Nice est sans conteste celui de Tobias Smollett, médecin écossais, voyageur et polémiste. Il passe par le Comté de Nice pour rejoindre la péninsule italienne. Venu pour quelques nuits, il restera deux ans, et décrit la vie niçoise dans une série de lettres, publiées en 1766. Son témoignage est précieux car il dépeint la ville au temps de la naissance de la villégiature.

Parmi ces nombreux récits de voyage à Nice au XVIIIe siècle, nous évoquerons aussi ceux de Johann Georg Sulzer (1775-1776) et Thomas Jefferson, futur Président des Etats-Unis, en 1787, ou encore Albanis Beaumont.

Le XIXe siècle est également prolixe, avec entre autres Constant Taillard, la Comtesse de la Grandville, le philosophe Alexandre Herzen, Margaret Brewster, Théodore de Banville, et son ouvrage « La mer de Nice : Lettres à un ami », Hector Berlioz qui publiera en 1870 les lettres de ses deux passages à Nice (1831 et1844), les dernières lettres de Friedrich Nietzsche, les descriptions de William Scott et bien d’autres encore.
Tous ces écrivains ont été, par leurs récits, les meilleurs agents pour la promotion de Nice…

Rédigé par Dionisi

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article